La Suisse en 1798-1803


En 1798 la Confédération des XIII Cantons explose

Nous Suisses lorsque nous parlons de notre Histoire, nous avons tendance, il me semble à nous référer au serment du Grütli, à Guillaume Tell, à Morgarten 15/11/1315, une sacrée victoire de la suisse primitive sur une noble et puissante Maison autrichienne Les Habsbourg et ses alliés, de Sempach le 9/07/1386, et de son héros Winkelried, et bien entendu Grandson, et le nec plus ultra la célèbre bataille de Morat le 22/06/1476 contre Charles Le Téméraire.

denkmal.army_bataille_morat_01_1080x478

Bon, il y a aussi la guerre du Sonderbund en 1847 qui mis enfin un terme à la guerre des religions et des cantons protestants et catholiques.

Les genevois aiment bien fêter les combats de l’Escalade du 12/12/1602 et commémorer le départ des troupes françaises et autrichiennes au 1er juin et le 31 décembre.

Mais la fin de l’ancien régime et la République Helvétique de 1798 à 1803……….quelle terrible époque pour La Suisse. Pourquoi cette période reste souvent, très souvent occultée ou ignorée ?

denkmal.army_grauholz_1265x1687

Au contraire, il faut en parler et mettre en avant ces moments très mouvementés de notre Histoire. Parler de la souffrance, de la peur, des outrages, des pillages, de la terreur et des victimes. Ils méritent notre admiration et notre respect. Et surtout ne pas perdre de vu que nous pouvons le revivre un jour avec l’égoïsme et le chacun pour soi de nombreux concitoyens. Peut-être d’une autre manière…mais aux travers des siècles l’Homme a-t-il vraiment changé ?

Les aspects de la pandémie du COVID-19 en 2020 sont là pour nous le rappeler. Le comportement de certains quidams, les critiques, les jugements sur les réseaux sociaux, les opportunistes, les désaccords entres les personnes, entre le patronat et les syndicats, etc. Certaines voix aussi qui mettent en avant les différentes mentalités ou mesures entre les cantons romands et suisses allemands. Et d’un autre côté l’admirable comportement de citoyens qui se mettent spontanément au service des autres et des membres de corps de métiers au front de la bataille contre le virus qui s’exposent au quotidien.

denkmal.army_covid19_01_557x410

Ma passion et une grande admiration pour les combattants de cette période vont vous emmener avec mes petits reportages vidéo à la découverte des « DENKMAL », des monuments du souvenir, ou de mémoire.

C’est une manière pour moi d’étudier ces années difficiles et de découvrir avec vous les emplacements, la géographie, le terrain, le topographie, les personnages clés, la tactique des uns et des autres, la politique, les appuis, le soutien, la lâcheté, le courage, l’issue, et la commémoration.

denkmal.army_grauholz_1365x2048

C’est aussi la joie de partager ma passion, de rencontrer des personnes, de rendre hommage à quelques-uns de nos ancêtres et de raviver le souvenir et la signification d’un « Denkmal » un monument du souvenir : Mais pourquoi est-il là ? Quelle est sa signification ?

denkmal.army_ennetmoos_2048x1365

Et de parcourir un pays magnifique que nos ancêtres ont su pour beaucoup d’entre eux nous léguer.

denkmal.army_trostburg_02_2048x1365

Merci à eux.

Extrait de l’ouvrage du colonel Emile FREY “La Suisse sous les drapeaux” 1907 – Neuchâtel, F. Zahn éditeur – Pages 627 & 628.

denkmal.army_livre_emile_frey1512x2016

“….L’édifice de vieille Confédération vient donc de s’écouler brusquement malgré ses fières apparences.
Cette maison vermoulues, pleine de poussière et de moisissure, n’avait pas pu tenir tête à l’ouragan déchaîné de la Révolution française. En vain les autorités avaient fermé toutes les fenêtres sur l’extérieur et brutalement réprimé les moindres mouvements à l’intérieur.
Le souffle des temps nouveaux avait pénétré par les moindres fentes, dénouant les liens très relâchés qui depuis longtemps, ne rattachaient plus que mollement le peuple au gouvernement, les cantons à leurs Confédérés. Quand l’ennemi se montra aux portes, la ruine intérieure devint visible et, sous les éclairs et le tonnerre des canons français, la Confédération fantôme s’écroula sans résistance.
L’Histoire avait passé à l’ordre du jour, par-dessus la tête d’un Etat qui, incapable de redonner une vie nouvelle et de défendre ses propres frontières, avait perdu le droit d’exister.

denkmal.army_bonaparte_morat_01_224x320

Sans coup férir, ils avaient toléré les morcellements des Grisons et acclamé ensuite le “grand Corse” comme un bienfaiteur, quand il avait traversé le Pays de Vaud et le territoire bâlois. On leur avait encore arraché Bienne, les vallées du Jura, l’évêché de Bâle, Mulhouse.

Lâche et traîtres à leurs serments, les Confédérés avaient assisté inactifs, l’arme au pied, à l’agonie de Berne déchirée en lambeaux par l’ennemi.
Tous les alliés séculaires, éprouvés dans tant de combats en commun et traités maintenant par la France en pays conquis – à l’exception de Neuchâtel rattaché à la Prusse. Où s’en était-elle allée l’antique valeur des aïeux ?
Un seul sentiment commun était resté d’autrefois : les Suisses voulaient rester Suisses. Sur ce point, ils étaient d’accord….”

Des femmes, des hommes, des adolescents, des enfants sont morts l’arme à la main ou fusillés, voir transpercés d’un coup de baïonnette.

denkmal.army_stans_1240x1650

Des villages détruits, des maisons brûlées, des orphelins qui erraient dans la campagne en guenille et qui mendiaient ou volaient pour se nourrir.

Venez avec moi découvrir ces tristes années de 1798 à 1803 en Suisse.

Films sur Vidéo Liste (Cliquer ICI)

  1. 1798 Introduction et orientation sur la situation depuis 1782
  2. Longeau – Lengnau
  3. Granges – Grenchen
  4. Fraubrunnen
  5. Saint-Nicolas – San Niklaus
  6. Neueunegg
  7. Introduction Grauholz
  8. Wichtrach et la mort du général Karl-Ludwig d’Erlach
  9. Un aïeul au service de Berne le lieutenant dragon J. Python
  10. Les combats des Ormonts épisode 1
  11. Les combats des Ormonts épisode 2
  12. Les combats des Ormonts version courte et résumée
  13. Le lieutenant dragon fribourgeois PYTHON après la défaite du 5 mars 1798 au GRAUHOLZ
  14. La révolte de Schwyz et des alliés. Combat d’Hägglingen
  15. Wollerau
  16. Schindellegi – le col de l’Etzel
  17. Rothenthurm et la reddition
  18. Le massacre de Stans et la lutte de Nidwald
  19. La révolte des hauts-valaisans et le combat du Bois-de-Finges
  20. Les révoltes du printemps 1799
  21. La résistance s’organise en Allemagne au service de l’Angleterre
  22. Les batailles de Zürich (1)
  23. Les batailles de Zürich (2)
  24. L’épopée d’Alexandre Souvorov