La Guerre Franco-Prussienne de 1870-1871


Pourquoi cette Guerre en 1870 ?DENKMAL 50

Huit Gardes Mobiles et Militaires français reposent au cimetière de STANS dans le canton de NIDWALD en Suisse.

Ce 1er épisode de DENKMAL sur la guerre Franco-Prussienne vous emmène au cimetière de Stans et vous explique une anecdote douloureuse en septembre 1798 de l’Histoire de la Suisse avec l’armée révolutionnaire française. 73 ans plus tard la municipalité, la population, l’armée, les religieux et religieuses, les médecins et les infirmières accueillent 359 gardes mobiles, militaires, zouaves. Malheureusement 8 mourront à Stans en février et avril 1871. Mais pourquoi cette guerre, pour quel motif ?
C’est le but de notre 1er épisode de vous en donner les motifs de manière succincte.
Bon visionnage.

Second épisode « DENKMAL 51 » sur la guerre Franco-Prussienne de 1870-1871.

Second épisode de « DENKMAL » sur la guerre Franco-prussienne de 1870-1871. Dans le premier épisode nous avions expliqué brièvement le processus de ralliement des diverses régions et Landes à la Prusse.

La naissance de l’Allemagne douanière, puis militaire et économique. Et les éléments qui ont créé la mise en place du déclenchement de la guerre de 1870 par la France à la Prusse.

Nous étions à Stans dans le canton de Nidwald, puis à Genève au cimetière de Châtelaine. Dans ce deuxième film nous sommes à Fribourg au cimetière Saint-Léonard. Ce canton a accueilli de nombreux internés, nous passerons en revue les lieux de résidence des militaires français, le nombre de malades et les décès en Ville de Fribourg.

En seconde partie, nous irons à Genève, plus précisément dans le quartier de Champel, devant la maison du Général Guillaume-Henri DUFOUR. Il y avait une grande amitié entre Napoléon III et notre général Guillaume-Henri DUFOUR. De cet endroit, nous vous expliquerons le début de la guerre de 1870, l’abdication de Napoléon III, la capitulation de Metz et le début de l’engagement de notre 5ème bataillon de Maine-et-Loire.